Photo 17 Jui 1 note La Porte Stanislas
Édifiée en 1761 par Richard Mique dans un style dorique et décorée de trophées de guerre, cette porte ouvre la vaste perspective voulue par Stanislas liant de part en part ville-vieille et ville-neuve de Nancy depuis plus de 250 années.Nancy, rue Stanislas, ville-neuve

La Porte Stanislas

Édifiée en 1761 par Richard Mique dans un style dorique et décorée de trophées de guerre, cette porte ouvre la vaste perspective voulue par Stanislas liant de part en part ville-vieille et ville-neuve de Nancy depuis plus de 250 années.Nancy, rue Stanislas, ville-neuve

Tags :PorteFortificationsClassicismeXVIII°Richard MiqueNancyville neuve54Meurthe-et-MoselleLorraineStanislas Leszczyński

Photo 12 Jui 2 notes Escalier Renaissance
Situé hors-œuvre, ce bel escalier invite à découvrir la cour intérieure de l’Hôtel d’Haussonville, et ses galeries d’étages.Bien que d’un style résolument Renaissance, cet hôtel particulier présente des galeries d’étage dont celle du premier étage contraste élégament avec ces chiffres et ses mouchettes gothiques flamboyantes.
Nancy, vieille-ville

Escalier Renaissance

Situé hors-œuvre, ce bel escalier invite à découvrir la cour intérieure de l’Hôtel d’Haussonville, et ses galeries d’étages.
Bien que d’un style résolument Renaissance, cet hôtel particulier présente des galeries d’étage dont celle du premier étage contraste élégament avec ces chiffres et ses mouchettes gothiques flamboyantes.

Nancy, vieille-ville

Tags :NancyRenaissanceinsoliteHôtel Particuliergothique flamboyantcour intérieure54vieille-villeMeurthe-et-MoselleLorrainegaleriesculpture

Photo 19 mai 32 place Duroc
Depuis le XIII° siècle, la place Duroc est bordée d’arcades soulignant les échoppes qui font encore la réputation commerciale de la ville. Dans la mesure où la plupart des façades visibles aujourd’hui datent du XVI° au XVIII° siècle, l’insolite place triangulaire offre une leçon d’architecture civile de la Renaissance jusqu’au néoclassicime. Ainsi, au numéro 32, et d’une manière générale à l’angle Sud-Ouest, se trouvent de belles façades d’esprit maniériste aux arcades sculptées, dominée par un mascaron.Place Duroc, Pont-à-Mousson

32 place Duroc


Depuis le XIII° siècle, la place Duroc est bordée d’arcades soulignant les échoppes qui font encore la réputation commerciale de la ville. Dans la mesure où la plupart des façades visibles aujourd’hui datent du XVI° au XVIII° siècle, l’insolite place triangulaire offre une leçon d’architecture civile de la Renaissance jusqu’au néoclassicime. Ainsi, au numéro 32, et d’une manière générale à l’angle Sud-Ouest, se trouvent de belles façades d’esprit maniériste aux arcades sculptées, dominée par un mascaron.

Place Duroc, Pont-à-Mousson

Tags :ClassicismeRenaissanceXVI°XVII°maniérismePlace DurocPont-à-Mousson5454-Meurthe-et-MoselleLorraineNocturne

Photo 29 Mar 3 notes Les stalles du tribunal

L’ancien tribunal de Neufchâteau, fermé sans contrepartie après la réforme de 2008, conserve de belles stalles dans la salle d’audience !
L’ancien tribunal est en effet situé dans l’ancien couvent des Augustines de Neufchâteau édifié au XVIII° siècle. L’église conventuelle fut alors coupée à mi-hauteur par un plancher, les stalles replacées en partie haute, l’arc triomphal bouché, mais la structure globale de l’ensemble ne fut pas plus modifiée. Seule Marianne veillait désormais sur les prévenus. Fait très étonnant puisque les boiseries, stalles, gypseries furent entièrement conservées. L’ensemble, transformé en 1801-1802, fut ainsi en activité jusqu’en 2007.
En 1829 ,un théâtre, également protégé au titre des monuments historiques, fut installé dans une autre aile du couvent.

Ancien tribunal de Neuchâteau, ancien couvent de la congrégation Notre-Dame

Les stalles du tribunal

L’ancien tribunal de Neufchâteau, fermé sans contrepartie après la réforme de 2008, conserve de belles stalles dans la salle d’audience !
L’ancien tribunal est en effet situé dans l’ancien couvent des Augustines de Neufchâteau édifié au XVIII° siècle. L’église conventuelle fut alors coupée à mi-hauteur par un plancher, les stalles replacées en partie haute, l’arc triomphal bouché, mais la structure globale de l’ensemble ne fut pas plus modifiée. Seule Marianne veillait désormais sur les prévenus. Fait très étonnant puisque les boiseries, stalles, gypseries furent entièrement conservées. L’ensemble, transformé en 1801-1802, fut ainsi en activité jusqu’en 2007.
En 1829 ,un théâtre, également protégé au titre des monuments historiques, fut installé dans une autre aile du couvent.

Ancien tribunal de Neuchâteau, ancien couvent de la congrégation Notre-Dame

Tags :tribunalinsoliteéglisecouventClassicismestallesXVIII°XIX°lustreboiseriesNeufchâteau88VosgesLorrainereconversion

Photo 16 Mar 1 note Néobaroque allemand

Si l’annexion de 1870 a abouti au superbe quartier gare à Metz, l’architecture néo-germanique s’est également implantée un peu partout en ville de manière souvent raffinée comme cette belle façade postérieure à 1900.

Rue de la Garde, Metz

Néobaroque allemand

Si l’annexion de 1870 a abouti au superbe quartier gare à Metz, l’architecture néo-germanique s’est également implantée un peu partout en ville de manière souvent raffinée comme cette belle façade postérieure à 1900.

Rue de la Garde, Metz

Tags :néobaroquearchitecture civileXX°Metz57MoselleLorraine

Photo 15 Mar Baie médiévale aux verres Renaissance

Amance

Baie médiévale aux verres Renaissance

Amance

Tags :baieogivegothiquemédiéval54Meurthe-et-MoselleGrand CouronnéLorraineXV°

Photo 9 Mar Église Saint-Laurent de Laître-sous-Amance

Petite leçon d’architecture dans cet édifice du XII° siècle dont on appréciera autant le portail sculpté que le beau narthex et ses sculptures romanes.
Le chevet fut modifié au XII°, la nef remise à la mode gothique au XVI°, les piliers au XVII° et les baies latérales probablement repercées au XVIII° !
Il en résulte un édifice composite, très élégant, très lumineux et récemment restauré.

Église Saint-Laurent à Laître-sous-Amance

Église Saint-Laurent de Laître-sous-Amance

Petite leçon d’architecture dans cet édifice du XII° siècle dont on appréciera autant le portail sculpté que le beau narthex et ses sculptures romanes.
Le chevet fut modifié au XII°, la nef remise à la mode gothique au XVI°, les piliers au XVII° et les baies latérales probablement repercées au XVIII° !
Il en résulte un édifice composite, très élégant, très lumineux et récemment restauré.

Église Saint-Laurent à Laître-sous-Amance

Tags :Laître-sous-AmanceégliseromangothiqueXII°XIII°XV°XVII°Saint-LaurentRestaurationinsoliteGrand Couronné54Meurthe-et-MoselleLorraine


Mots-clefs
© François Bernardin. Tous droits réservés – All rights reserved.

La reproduction du contenu et des photographies de ce site web, en tout ou partie, est interdite sans en citer l'auteur des photographies ainsi que l'adresse initiale du site internet.
Paternity of the content and pictures of this website is required. In any case please quote the author & this website.

Design crafted by Prashanth Kamalakanthan (modified for Alérions). Hébergé par Tumblr.